12/11/2008

Huis clos

Mur, chaises, Mur, tables, Mur, fenêtres, Mur, tableau. Papiers, beaucoup de papiers.
Faire comme si. Faire le guet. Cartographier tes avancées hachurées, improbables.
Et qui sait, peut-être aussi franchir les marges du hasard.
Surtout rester stoïque devant les grands-sourires-fracasse-pierre.

(Tout ceci n’est que l’armature de nos assemblages mémoriels)

Entrebaillements. Possibilité de fuir loin du soliloque des nuques.
Et quoi qu’ils en disent, nous rirons des grandes carpes qui ravagent le ciel.
Et quoi qu’on en dise, nos corps resteront tièdes et disponibles.

Aucun commentaire: