24/11/2008

Panoptique

Tu entreras dans le panoptique
Nous y partagerons tes fugues ascendantes au creux des narthex sonores
L’indéchiffrable logarithme de la partition aspirera l’air et le silence

3 commentaires:

LeRoy K. May. a dit…

Au centre panoptique se trouve le garde qui feuillette un pornozine;

l'écho du lecteur se confond avec le râle ondulant, là, enfoui dans le caniveau, l'ombre;

et le silence te punira. sévèrement.

Meta a dit…

Horrific ! Je préfère m'en tenir à mon panoptisme soft. Non pas le « surveiller et punir ». Plutôt quelque chose du genre « surveiller et écrire »...

LeRoy K. May. a dit…

l'horreur te surveille entre les lignes que tu n'écris pas ;)