03/01/2009

Déjà Janvier

Déjà janvier. Je voulais t’écrire la nuit le souffle nos rires magnifiés.
Je voudrais te lire encore.
Tes vapeurs nues ont trouvé le chemin de mes jeux imprégnés

Mon ami mon oiseau éclaté mon incandescent,
Je t’écris de cette presque aube qui tarde à jaillir

2 commentaires:

LeRoy K. May. a dit…

t'as l'air en forme! j'aime bien ton nouveau sous-titre, abstraction(s),
ça colle définitivement.

il faut que je te parle d'un projet de livre dans lequel Éma Ch'vai figurera, mais pour l'instant je ne fais que t'aguicher :)

buenas noches

Meta a dit…

Ça y est, ça y est ! Le volcan du cerveau se pétrit de nouveaux projets ?!
Traîne Éma où tu voudras, il faudra bien l' épuiser la froisser l'infuser cette créature de papier.