22/02/2009

Étanches au monde

Attisés des désastres et des fêtes, dans leurs trajectoires vives et laborieuses, nos corps phosphores flotteront entre les immeubles blanchâtres avec ce sentiment tenace de ne pouvoir être autrement. Nous serons ces ondes intralucides dévertèbrant les réverbères, dévorant les courbes du ciel et nous rierons, étanches au monde, jouant nos jeux d'humains, titubant nos pas entre les métaux lourds de nos égarements.

Aucun commentaire: