30/03/2009

Errances de ville

Le nœud des gorges dégrafe le ciel
Dans les nausées sourdes
De ma marche de faux-pas



Dans l’étau des villes
Les tendresses transfuges
Allument des chemins provisoires

Aucun commentaire: