04/03/2009

Leroy de Babylone

Tu écartelais les angles du langage.

Dans cette toundra venteuse
Aux dortoirs des mots
Dans les tôles rouillées à pellicule coton
Tu inventais
des génies
des fous
des amnésiques
Maniant le texte
comme une l’eau-forte des lymphes,
Tes scansions faisaient dévier les Boeing
de leurs corridors ascendants.

Grésillements

Tu écartelais… les Boeing… du langage …
Et tu riais et tes mots étaient une mer de Langues-Ventrales
Et tu exemplifiais l'émerveillement des enzymes.
Réinventant Babylone,
Et le Texte
Et le Rythme
Chaque jour un peu plus fort

2 commentaires:

lhiverakhartoum a dit…

Les Boeing sont des chiens!
Oué, c'est bien dit ça! Des chiens pas de médailles ces chiens!

Le Voyou du Bayou a dit…

Tes commentaires absurdes me manquent!