18/09/2009

En attendant l'Octobre

Et parfois une clameur monte, m'oblige à avancer plus vite que l'oubli. Plus vite que les mots. Et il y a toujours cette envie de marcher, enfoulardée de mots rouges, sur Narva Mantee avec mon ami le Petit prince et les autres. Et il y a toujours cette envie de m'enivrer de cacao dans la froideur de Tallinn, devant ses cathédrales roses, sous ses guêpières de ciels d'acier.
Envie d'octobre,
De me lover aux croisements des choses
Là où la Baltique lèche les pavés humides
D'une ville qui s'éveille

8 commentaires:

Pierre-Luc a dit…

L'Octobre sera magnifique !

É. a dit…

La Baltique, oh… C'est marrant. Je viens à peine de la quitter sans lui dire adieu !

Meta a dit…

Vieux crisse : Il faudrait que la vie soit toujours un octobre bleu et venteux !

Pierre-Luc : J'en tremble.

É: Je lui transmettrai tes hommages. Avec un peu de chance, elle te pardonnera ton départ abrupt ;)

Meta a dit…

Haha ! Nan je reste en Estonie. Me contenterai de prendre de la vodka russe de contrebande ;)

É. a dit…

Tu veux des contacts, là-bas ? Y a une petite Mollomollette ici qui vient d'y passer un an !

Meta a dit…

Des contacts ? Pour l'instant, je ne crois pas avoir de soucis: j'ai un peu de fric,une chambre acceptable, mon portable, des mitaines et un foulard rouge ... Sans oublier trois coéquipiers légèrement hystériques. Ça devrait donc aller.

Mais merci, c'est gentil :)

LeRoy K. May a dit…

are u gone aleady?

Guill. a dit…

Pour l'anecdote...

En attendant octobre est aussi un blog...

http://enattendantoctobre.blogspot.com/