24/11/2009

Aux villes arquées d'oubli

Aux villes arquées d’oubli
Nous avancerons,
Impassibles
Sous la chape fibreuse des souvenirs

Il y aura des hanches de veuves
édentées
Il y aura des gamines de nectars
malades
Il y aura les grandes escortes
borgnes
Il y aura les grands bitumes
déceptifs

Aux villes arquées d’oubli
Nous avancerons
Avec nos précautions d’enclumes
Nos faiblesses mécaniques
Nos paysages d’intentions

Et dans la plaine des plaintes sèches
Nous imprimerons
Le rythme
Éclaté
De nos trajectoires inverses

4 commentaires:

Geneviève a dit…

J'aime beaucoup ces paysages d'intentions, ma chère.

LeRoy K. May a dit…

F R I S S O N S

Bourbon a dit…

Chez ceux que tu touches
Il y aura des échos savamment distillés.

Meta a dit…

Geneviève: «Paysages d’intentions» : Balbutiements rectilignes

K : « FRISSONS »:
Bruissement d’infractuosités

Bourbon : « Distiller » : Se dissoudre lentement aux épuisements liquides