04/12/2009

9

le sang séché sous tes ongles
parfum de cendre sur ta langue
éclat d'obus entre tes buttes

#bb# tu exploses au finish line
### je m'appuie sur tes côtes rompues

le désir s'étend sur ton asphalte sirupeux

### tu me pétris m'étales m'aplatis
#bb# je songe à une nuit d'été falsifiée acidulée

mes pouces te défoncent
tu n'es plus que semence

1 commentaire:

Symon Dé a dit…

Quel exercice sublime en effet ces vases communicants.